Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Christine Van Hoof - Diététicienne
  • Christine Van Hoof - Diététicienne
  • : Ce blog est destiné à tous ceux qui désirent améliorer leur santé, tant physique que mentale, grâce à une alimentation saine, équilibrée. Vous y trouverez des articles, des recettes, un calendrier pour des ateliers de cuisine et des conférences, des liens vers d'autres sites.....
  • Contact

Contact

Christine Van Hoof
05.46.27.14.57 / 06.88.26.80.42
www.cuisine-et-decouvertes.com

Recherche

STAGES

1. STAGES BIOELECTRONIQUE de VINCENT & ALIMENTATION

 

Du vendredi 27 au dimanche 29 août 2010 à Givry (71)

 

Plus d'infos:  cliquez ici

 

 

Du vendredi 29 octobre au lundi 1er novembre 2010 à Montpellier

  

Plus d'infos:  cliquez ici 

 

 

2. SEMINAIRES de BASE en CELLSYMBIOSISTHERAPIE

 

Du vendredi 8 au dimanche 10 octobre à Paris

 

Du vendredi 15 au dimanche 17 octobre à Challans (85)

 

Plus d'infos: cliquez ici 

 

Archives

14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 12:20

A tous ceux qui culpabilisent en savourant une tartine de pain beurrée.......


                      


 

Le beurre a ses raisons que la raison ne connaît point….

Toute l’histoire vient encore une fois des Etats-Unis, où les professionnels de l’agro-alimentaire menèrent une vaste campagne de désinformation concernant les graisses animales saturées, responsables selon eux d’être la cause du fléau actuel des maladies cardio-vasculaires, qui d’ailleurs ne tardera pas à devenir fléau mondial. Ces professionnels affirmèrent qu’il valait mieux privilégier les margarines polyinsaturées, dont certaines seront criblées d’allégations nutritionnelles bien ciblées.

Surprenant, alors que le beurre était une nourriture de base appréciée depuis des millénaires par de nombreuses sociétés suprêmement saines….

A l’heure actuelle, le beurre est toujours l’ennemi n°1 aux yeux du corps médical car il contient du cholestérol.


Pour la petite histoire : les maladies cardio-vasculaires étaient rares aux EU à la fin du XIX ème siècle, alors qu’entre 1920 et 1960, elles devinrent l’affection tueuse n°1. Pendant la même période, la consommation de beurre chuta considérablement (de 18 livres par personne et par an à seulement 4….).
Dès lors, pourquoi accuser le beurre ?


En réalité le beurre contient de nombreux nutriments contribuant à nous protéger des maladies cardiaques :

-         De la vitamine A (le beurre en est la meilleure source) : régulation de la thyroïde et des glandes surrénales qui jouent un rôle dans le fonctionnement du cœur et des artères ; de plus c’est un anti-oxydant majeur

-         De la lécithine : substance qui aide à l’assimilation et au métabolisme correct du cholestérol et autres composants des graisses.

-         De la vitamine E : rôle anti-oxydant

-         Du cholestérol : puissant anti-oxydant qui est libéré dans le sang quand nous ingérons trop de radicaux libres, notamment à partir de graisses rances et oxydées des margarines et des huiles végétales qui ont subi de multiples transformations. De plus, le cholestérol du beurre joue un rôle important dans le développement du cerveau et du système nerveux (d’ailleurs le lait maternel en est riche !)

 

Les études scientifiques qui ont été menées à l’époque et qui ont « démontré » le danger lié à la consommation de graisses saturées n’ont pas fait la différence entre les graisses naturellement saturées du beurre et les graisses artificiellement saturées des margarines (par hydrogénation des huiles végétales polyinsaturées). L’image du beurre et de ses graisses saturées a ainsi été ternie…

 

On a vu que le beurre contribuait donc à la bonne santé de nos artères ; ses bienfaits ne s’arrêtent pas là :

 

Le beurre et le cancer

Certaines graisses saturées du beurre (chaînes d’acides gras courts et moyens) ont des propriétés anti-cancer ; sans compter la vitamine A, la vitamine E, le sélénium dont le beurre est riche.

 

Le beurre et le système immunitaire

Le système immunitaire est renforcé par la vitamine A et les acides gras à courtes et moyennes chaînes. A noter l’effet délétère sur le SI des graisses hydrogénées et de l’excès d’acides gras à longue chaîne que l’on trouve dans les huiles poly-insaturées.

 

Le beurre et l’arthrite

SEUL le beurre contient le facteur WULZEN ou « anti-raideur » : ce nutriment protège de la calcification des articulations et contre le durcissement des artères notamment. Hélas, cette substance est détruite par la pasteurisation…..Si on veut en bénéficier, il faut choisir du beurre de LAIT CRU….

 

Le beurre et l’ostéoporose

Pour que le calcium soit bien absorbé, il faut de la vitamine A et D. Consommer des laitages (de mauvaise qualité de surcroît), même en grande quantité, n’est pas une solution contre les phénomènes de déminéralisation chronique…..La consommation excessive de protéines animales acidifie l’organisme qui, pour se désacidifier, ira chercher des minéraux (notamment du calcium).....dans les os.

 

Le beurre et le poids

LE BEURRE NE FAIT PAS GROSSIR !

     Les acides gras à chaîne courte ou moyenne du beurre ne sont pas stockés dans les tissus adipeux.

     Les graisses qui font grossir sont les graisses TRANS produites lors de l’hydrogénation des huiles végétales ou lors de cuissons extrêmes de différents corps gras (fritures).

 

ATTENTION à la QUALITE du BEURRE !

Evidemment on sera particulièrement attentif à la qualité de la matière première : des laits de qualité bio provenant de vaches élevées en plein air et broutant de l’herbe fraîche….ainsi qu’au mode de transformation.

Le petit plus : choisir du beurre de lait CRU, donc même pas pasteurisé, qui gardera toutes ses propriétés.


« Du beurre, produit à partir de lait de vaches nourries à l’herbe riche, non traitée, peut contenir des oméga 9 (type huile d’olive) et des acides gras de type oméga 3 et 6 dans les proportions recommandées. Alors que le rapport est tout à fait disproportionné dans le beurre issu d’élevage intensif. »

Taty Lauwers « Qui a peur du grand méchant lait »


Vous avez apprécié cet article?

Sans doute apprécierez-vous les suivants.....N'hésitez pas à vous abonner à la newsletter: c'est gratuit, et à tout moment, il vous est possible de vous désabonner


Partager cet article

Repost 0

commentaires

sophie 07/06/2015 19:28

Très intéressant votre article. Moi qui ne consommé jamais de beurre. A partir de demain je m y met, cru et bio évidemment.

jeWattoote 21/06/2011 22:03


super intéressant moi aussi je riviligie bien spur le beurre cru et bio